Et si on remettait ça ?


Embed from Getty Images

Depuis que mon Rayon de Soleil et là, et surtout, depuis que j’ai repris le travail à 100%, j’avoue que c’est quasiment un miracle d’avoir cinq minutes à moi. L’arrivée d’un enfant chamboule notre vie, on le sait, on le dit, mais je ne m’imaginais jamais à quel point avant que ma puce ne soit là. Mais je n’écris pas pour me plaindre aujourd’hui, bien au contraire. Avoir un petit bout de chou qui vient vous faire un bisou le matin avant que vous ne partiez au travail, qui vous badigeonne de petit Lu sur votre tailleur alors que vous franchissez le pas de la porte, cela n’a pas de prix (même si cela ne fait pas forcément rire sur le moment).

Et j’ai même terriblement envie de remettre cela…

Tellement, que c’est prévu pour bientôt. Nous allons récupérer (si j’ose dire) les deux embryons congelés qui nous restent. Tout est planifié, j’ai commencé le traitement, le voyage est prévu et organisé depuis longtemps. Il faut avouer qu’un TEV (Transfert d’Embryon Vitrifié), c’est nettement plus simple qu’un cycle « frais ».

Je suis à nouveau pleine d’interrogations, de questions, mais elles sont très différentes de celles qui m’habitaient lors de notre première tentative. Donneuse, pas donneuse, ce sont mes (nos) embryons que nous allons récupérer. Si je m’inquiète pour l’avenir, ce n’est pas le comment de la conception qui m’inquiète, mais bien plutôt toutes les questions que se posent les parents qui envisagent un second enfant : l’aimerais-je autant, mieux, autant, que le premier ? Pourrais-je consacrer autant de temps et d’amour à chacun d’entre eux ? Ne prétériterais-je pas mon Rayon de Soleil alors que nous avons une si belle relation ? Comment accepterai-t-elle cette nouvelle arrivée dans la famille ?

Nous avons eu tellement de chance que cela marche « du premier coup », je n’arrive pas à m’imaginer que cela puisse encore marcher une seconde fois. Je l’espère de tout cœur, bien entendu, mais je me dis que cette chance s’arrêtera bien à un moment ou un autre… tellement de choses peuvent tourner mal ! D’abord, les embryons peuvent ne pas supporter le processus de de-vitrification, et il n’y aura peut-être rien à transférer… ensuite, comme pour chaque tentative, les embryons peuvent ne pas s’implanter… et que se passerait-il si les deux embryons s’implantaient, au contraire ? Passer d’un enfant à trois, d’un coup… quelle aventure ! Je ne parle même pas de la grossesse et de ses éventuels risques, on avisera si la situation devait se produire…

Et si cela ne devait pas marcher, que ferions-nous ? Nous arrêterions-nous là, repartirions-nous sur un nouveau cycle ? Nous ne savons pas. Nous sommes heureux avec notre fille, et peut-être que nous comprendrons de cette manière que le destin a voulu que nous ayons un enfant, pas deux. Mais dans la mesure où nous avons des embryons, je veux leur donner leur chance. C’est aussi pour cela que j’envisage de transférer les deux, malgré le risque de gémellité, car les deux embryons sont vitrifiés ensemble et il n’est pas possible de n’en dévitrifier qu’un — il est possible d’envisager de vitrifier à nouveau l’un d’entre eux, mais les probabilités qu’il survive à ce régime sont assez réduites.

C’est une nouvelle aventure qui commence peut-être, et j’espère vous donner des nouvelles assez vite. Bonnes ou pas, nous sommes conscients que nous avons déjà eu énormément de chance : il y a des couples qui même en recourant au don (simple ou double), n’arrivent toujours pas à être parents. Je pense à eux, j’en « fréquente » virtuellement tous les jours sur les forums. Mais si vous êtes à ce jour en plein questionnement à propos du don, je vous encourage vraiment à tenter cette aventure. Je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve, peut-être que notre fille nous en voudra de ne pas pouvoir connaître sa donneuse, peut-être qu’elle ne se posera jamais la question. Ce que je sais, c’est que grâce au don, j’ai pu faire la connaissance de ce merveilleux petit être qui rempli mon cœur et chaque instant de ma vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s