Le traitement commence !


Aujourd’hui j’ai eu droit à ma première — et seule — injection. Cela marque le début du traitement et met au repos mes propres ovocytes.

L’idée maintenant est de me construire un petit nid douillet pour accueillir dans quelques semaines (3 normalement — mais on sait que la nature ne suit jamais un cours normal) les petits embryons qui j’espère grandiront grâce aux ovocytes de la donneuse et la contribution de mon compagnon.

D’ici une semaine, je devrai commencer un traitement de choc d’hormones pour me créer un endomètre de championne. Et dans trois semaines donc, envol vers la capitale espagnole, pour le meilleur ou pour le néant. Sachant que j’ai 50% de chances de réussite… et que donc il reste 50% de risques d’échec également, ce qui sont les chiffres correspondant à une grossesse normale. Eh oui, on l’oublie souvent, mais les taux de grossesse « normaux » chez une femme jeune sont de 50%… et cela ne signifie pas d’arriver à terme ! La FIV (et le don d’ovocytes) ne peuvent pas tout résoudre, la médecine n’est encore pas capable de déterminer ce qu’est un embryon sain dès sa conception — si c’était le cas, on pourrait récupérer les ovocytes de femmes comme moi et leur réimplanter les embryons viables. Décidemment, la nature n’a pas vraiment fait les humains pour être efficaces en termes de reproduction. Probablement pour éviter la surpopulation ? Et ce qui est sûr, c’est que la nature n’ a pas prévu que des femmes de 40 ans enfantent.

Cela semble technique et peu naturel — et ça l’est, en fait — mais des femmes passent par bien pire pour parvenir à tenir leur enfant dans leurs bras. Je vois des récits de femmes qui sont depuis plusieurs années en « combat » — et je pense qu’il n’y a pas d’autre mot pour désigner leur courage — pour enfin donner la vie, et mes propres efforts me semblent bien minimes par rapport à leur vécu. Cela n’en est pas facile pour autant, mais je dédie ce petit sujet à toutes celles — et ceux, car les compagnons, maris, hommes ou compagnes — ont aussi leur rôle, important, à tenir, à celles et ceux qui « essaient », envers et contre tout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s